Je chantais, je chante, je chanterai

Chanter, c’est comme une mise à nue.
Chanter, c’est se laisser-aller petit à petit.
Chanter, c’est entendre cette voix si frêle, si ingénue.
Chanter, c’est ressentir dans son corps, cette puissante magie.

Soi-même, nous nous disons que notre voix n’ en vaut pas si la peine.
Soi-même, nous nous disons que cette chose qu’on a, n’est pas si intense.
Soi-même, nous n’avions pas cette telle confiance,
Soi-même, au fond et au final, nous nous sentons comme une fleur qui se déchaîne.

C’est étrange la façon dont la voix peut se transformer au gré des émotions.
C’est étrange la façon dont notre timbre peut faire émouvoir une personne.
C’est étrange la façon dont les gens nous écoute, qu’à ce point, nous les transcendions.
C’est étrange la façon dont le corps réagit quand, en nous, la musique bourdonne.

©Alice Plt – Janvier 2016

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s